Disneyland Ferme Les Tours De Refroidissement Après Que Les Invités De 9 Aient Contracté La Maladie Du Légionnaire

Alors que Disneyland à Anaheim, en Californie, se prépare pour les fêtes de fin d’année, le parc doit également faire face à une maladie provoquée par une source improbable.

Disney a été contraint de fermer deux tours de refroidissement après que des personnes qui ont visité le parc ont contracté la maladie du légionnaire, a rapporté CNN.

Selon les responsables de la santé du comté d’Orange, neuf personnes qui ont visité le parc à thème en septembre ont contracté la maladie et trois autres qui se trouvaient à Anaheim, mais pas à Disneyland, ont également contracté des légionnaires. Jessica Good, une porte-parole de l’Office de la santé du comté d’Orange (OCHCA), a déclaré qu’un patient qui n’avait pas visité Disneyland mais qui avait des problèmes de santé supplémentaires est décédé de cette maladie. Dix des patients de 12 ont été hospitalisés et l’un était un employé de Disneyland, le Los Angeles Times signalé.

La maladie du légionnaire, qui est un type très rare de pneumonie causée par une bactérie, peut généralement être traitée avec des antibiotiques et ne se transmet pas d'une personne à l'autre. Au lieu de cela, la bactérie se propage à travers les brouillards provenant de dispositifs tels que les climatiseurs ou quelque chose comme les tours de refroidissement du parc, qui émettent de la vapeur d'eau dans l'air. Ils sont situés dans les coulisses, près de la gare de New Orleans Square, à l'écart des clients.

Selon CNN, le Dr Pamela Hymel, médecin en chef de Walt Disney Parks and Resorts, a déclaré que les tours avaient été fermées après que Disney eut été contactée par l'agence de soins de santé du comté le 27 en octobre.

«Nous avons effectué un examen et appris que deux tours de refroidissement présentaient des niveaux élevés de bactéries Legionella», a-t-elle déclaré. «Ces tours ont été traitées avec des produits chimiques qui détruisent les bactéries et sont actuellement fermées. Nous avons partagé cette information de manière proactive avec OCHCA et, compte tenu de nos actions, ils ont indiqué qu’il n’existait plus de risque connu associé à nos installations. »

Elle dit également qu'aucun autre cas de la maladie ne s'est développé depuis les incidents de septembre. Les tours ont été fermées le 1 en novembre pour être désinfectées et testées et le resteront jusqu'à ce qu'elles soient jugées totalement exemptes de contamination.